Eugénie Baccot

Documentary Photographer

Des rats et des hommes

Le 17 septembre 2015 Oldemiro Júlio Margues Baloi, le ministre mozambicain des Affaires étrangères, déclarait son pays « Free of all known landmines ». Toutes les mines antipersonnelles repérées sur quelques 11 124 446 m² de terre ont été détruites. Située au sud du Mozambique, la province de Gaza a longtemps été l'une des régions d’Afrique de l’Est les plus minées. Posées au cours des conflits qui ont déchiré la nation, les mines ont été déplacées jusque dans les années 1990. Présent sur le terrain depuis 2008, Apopo fait partie des intervenants sollicités pour conduire les opérations de nettoyage. Pour accompagner les détecteurs de métaux, l'entreprise utilise une technologie étonnante : le rat. Formés dans un centre de recherche en Tanzanie, les rongeurs apprennent en 9 mois à détecter la TNT et deviennent démineurs. Les animaux ont été déployés 4000 km plus au sud, au Mozambique, à la frontière zimbabwéenne. Entre séances de déminage et soin des rongeurs, démineurs et rats mènent une vie quasi militaire, isolés dans une région déserte et aride. De ce quotidien de labeur naît un lien intense entre les hommes et les animaux devenus binômes de travail pour, museau et détecteurs de métaux, déminer, centimètre par centimètre les derniers terrains du Mozambique.